It's been a long long month

Publié le par Sandrine

Ah my goodness, quel mois mémorable !!! Je suis vraiment désolée de ne pas vous avoir tenu au courant de ce que j'ai fait, mais j'avoue que j'ai été très occupée. J'ai profité de la présence de ma mère, maintenant repartie en France, pour rester plus tard au boulot et pour faire du tourisme tous les weekends, donc au total, ça m'a laissé beaucoup moins de temps pour m'occuper du blog.

Cela étant, j'ai vu que vous avez continué à venir et je vous en remercie très chaleureusement !!

Durant ce mois de novembre, il s'est passé tout pleins de choses passionnantes, aussi bien en France qu'ici aux USA :

- Les élections de "mid-term" pour les députés et certains sénateurs.

 Ces élections ont démontré avec force et clarté (si je puis dire) que les Américains en ont ras-le-bol de Bush et de son jusqu'au-boutisme. Ils ont implicitement reconnus que la guerre en Irak a été une lamentable erreur dont ils vont avoir du mal à sortir. D'ailleurs, les Républicains qui se présentaient à une élection, sentant venir la défaite après chaque nouveau sondage, essayaient tant bien que mal de se démarquer du Président Bush et refusaient parfois de le recevoir lors de meetings. Celui-ci était et est toujours, au plus bas dans les sondages.

 C'est pour cela, certainement, que les électeurs ont souhaité donner une chance aux Démocrates de faire des propositions pour voir comment entre autre, se sortir du bourbier iraquien. Je pense aussi (et la presse en a beaucoup parlé ici) qu'ils en ont eu assez que leur pays soit isolé sur la scène internationale à cause, notamment, de l'extrémisme de Donald Rumsfeld... Inutile de dire que lorsqu'on a annoncé sa démission (d'aucuns disent, son renvoi), beaucoup ont poussé des soupirs de soulagement. Il semble également, que les  populations latino, normalement catholiques donc très religieuses, qui votaient avant républicain, ont préféré voter démocrate à cause du mur que Bush est en train de créer à la frontière mexicaine pour empêcher l'immigration illégale.

Bref, il y avait une sorte de mobilisation générale ici pour faire barrage à Bush et lui faire comprendre qu'il ne peut pas faire tout ce qu'il veut ni continuer à mentir au peuple (dire avec un grand sourire que tout va bien en Irak alors que tout le monde voit que c'est toujours le chaos là-bas, il faut être gonflé quand même). En ce sens, le fait que le Congrès soit passé démocrate (et chez les sénateurs et chez les députés) est une claque mémorable au Président qui n'a désormais plus tellement les coudées franches !

- Les élections au sein du Parti socialiste français pour choisir qui représentera le  parti aux élections présidentielles.

D'aucuns disaient que ce serait très facile pour Ségolène Royal, mais non ça n'a pas été une partie de plaisir.


C'est quand même la première fois que lors d'une élection présidentielle en France, une femme a vraiment la possibilité de gagner. Et je ne parle pas d'Arlette Laguiller qui fait partie des murs maintenant... héhé !

Enfin bon, la campagne interne du PS a été très dure et c'est vrai qu'ils ne se sont pas fait de cadeaux nos trois candidats. Malheureusement, je n'ai pas pu suivre les débats à la télé ou en vidéo, mais j'ai lu les résumés qui en étaient fait dans la presse et j'ai pu effectivement me rendre de l'âpreté du combat. Même si, vous en conviendrez certainement, ce sera encore pire lorsqu'elle aura Sarkozy en face d'elle !

J'ai comme l'impression qu'on aura un bon p'tit combat de coqs d'ici au printemps et finalement, je suis bien contente de m'être un peu éloignée de la cohue.

- Thanksgiving.

Notre tout premier Thanksgiving ! Ici dès la semaine précédent cet évènement (qui a lieu le quatrième jeudi du mois de novembre), c'est l'effervescence.

Dans les médias télévisés on ne parle que de cela : on invite les gens à envoyer par email leur recette préférée pour Thanksgiving), on va filmer les aéroports pour dire que les avions seront bondés, on va filmer les routes pour dire que celles-ci seront  archi-embouteillées la veille de ce jour oh combien important (on estime à 33 millions le nombre d'américains qui prennent leurs voitures pour rejoindre leur famille), on va filmer les magasins pour montrer les stocks de dinde qui se vident à vitesse grand V.

Dans la presse écrite, outre les encarts publicitaires qui ne parlent que de dindes et de soldes monstrueuses, les journalistes pensent aux militaires loin de leur famille, aux pauvres, etc...Ils donnent des recettes faciles ou non à réaliser pour Thanksgiving.

Bref, ici, tout le monde n'a que ce mot à la bouche. Du coup, cela m'a donné envie de manger de la dinde.  Ici, elles sont absolument énormes, ils doivent en avoir pour un bout de temps si la famille n'est pas assez nombreuse pour tout finir le soir même...


La dinde que ma maman a préparé, on ne dirait pas comme ça, mais elle est énorme (et le plat aussi d'ailleurs !)

En gros, Thanksgiving est une fête familiale par excellence où les gens n'hésitent pas à traverser le pays en avion ou en train pour aller voir la famille. En France, c'est plutôt à noël que je ressens cela, donc pour moi cette fête ne représente pas grand chose. En tout cas, les gens sont plus cools, les chauffeurs de bus se fendent même d'un joyeux Happy thanksgiving ce jour là. Les magasins sont fermés (ça vous donne bien l'importance de cette fête) ou ferment à 16h, et généralement, à partir de cette heure là, il n'y a pas un chat dans la rue. C'est incroyable.

Cette fête est l'occasion d'être reconnaissant envers Dieu pour ce qui nous arrive (la santé, une famille, etc...). Elle remonte aux premiers pèlerins qui arrivèrent aux USA et qui furent aidés, notamment pour les semailles par les amérindiens qui leur apprirent à survivre.  On y mange donc de la dinde, de la purée de patate douce, du maïs,  de la tarte à la citrouille (pumkin pie), j'ai goûté cette dernière, elle a un goût spécial quand même...

La veille ou l'avant-veille, le président grâcie deux dindes (cette phrase est trop bizarre à dire!) qui défileront lors de la parade de Thanksgiving.


Une autre chose qui arrive, mais cette fois-ci juste après Thanksgiving : le Black Friday (ou le Vendredi noir). Ce jour là, les magasins ouvrent leur porte à 5h quand ce n'est pas minuit et ils font de grosses soldes. Pas aussi grosses à ce qu'on m'a dit qu'à noël, mais suffisamment énormes pour que les gens fassent la queue des heures avant l'ouverture juste pour tomber sur la bonne occase comme cet écran plasma de 70cm qui passe de 2990 dollars à 990 dollars.

Bref, ce fut un mois de novembre très excitant. Maintenant, les magasins sont dans les starting blocks pour noël qui s'annonce autant sinon plus commercial que Thanksgiving. Les vitrines sont belles, certaines maisons sont bien décorés à l'extérieur. Il ne fait pas trop froid (avec un peu de chance, il ne neigera pas car je n'aime pas trop cela), mais en tout cas, tout s'annonce bien.

Par la suite, je vais vous faire partager nos différentes sorties touristiques ! Vous verrez, il y a beaucoup à voir à Washington.




Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 03/12/2006 18:27

Bof, c'était pas spécialement follichon. On a mangé de la dinde et du saumon aussi, mais bon, c'est a peu près tout. Tu sais bien que pour nous Thanksgiving ne veut rien dire de spécial...Par contre, yabadaboum pour les soldes !!

Capucyn 01/12/2006 08:18

d'après mon petit doigt il y avait des soldes interessantes bon ben je sais quand je programmerais mon voyage alors pour l'année prochaine !!!!!
alors kenny a kiffé son premier thanksgiving ??